FAÉCUM | Fédération des associations étudiantes du campus de l'Université de Montréal

Lundi, 30 Juillet 2012 12:58

Étudiants en situation de handicap

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Au cours des dernières années, suite à des avancées notables envers la compréhension des handicaps, l'accès à l'éducation postsecondaire a été amélioré pour les populations étudiantes en situation de handicap. Ce fait est vérifié par l'augmentation soutenue du nombre d'étudiants en situation de handicap. Cette hausse s'est principalement concrétisée dans quatre catégories de handicaps que l'on classe généralement sous l'appellation « émergent » : les troubles d'apprentissage (TA ; ex : dyslexie, dysorthographie, etc.), les troubles de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H), les troubles envahissants du développement (TED ; ex : syndrome d'Asperger, de Rett, autisme, etc.) et les troubles de santé mentale (TSM, ex : anxiété chronique).

Afin de voir à ce que la transition d'un étudiant en situation de handicap (ESH) émergent se fasse le mieux possible et de voir à ce que son passage dans les établissements d'enseignement postsecondaires lui permette de réussir et d'atteindre les objectifs académiques nécessaires, quelques établissements (Université de Montréal, Collège Montmorency, UQÀM et Cégep du Vieux-Montréal) ont collaboré à un projet nommé Interordres. Ce projet vise à mettre en commun les ressources des quatre établissements afin de faciliter la transition d'un établissement à l'autre des ESH, notamment en ayant bâti des formulaires de transfert des dossiers. Ainsi, un ESH émergent qui le désire peut accepter, par ces formulaires, que son dossier soit transmis aux personnes habilitées et appropriées dans son futur établissement afin qu'il puisse recevoir rapidement le soutien dont il a besoin et auquel il a droit. Le projet permet également le partage des bonnes pratiques et des bons accommodements à offrir, toujours dans une perspective d'améliorer les services à offrir aux populations étudiantes émergentes. Enfin, il vise à fournir aux corps professoraux les informations et le soutien nécessaire afin qu'ils puissent comprendre comment adapter leur pédagogie afin de maximiser les chances de réussite des ESH. Évidemment, la nature du projet vise à étendre le partage d'informations avec le plus grand nombre d'établissements possible, ce qui se concrétise peu à peu, notamment pour l'utilisation des formulaires. La FAÉCUM travaille et travaillera à ce que ce projet s'étende de plus en plus dans l'avenir afin de permettre une transition entre les établissements facilitée pour le plus grand nombre d'étudiants possible. Pour plus d'informations à propos du projet Interordres, consultez la page web suivante : http://www.uquebec.ca/capres/Interordre-Montreal.shtml

À l'Université de Montréal, l'unité responsable de déterminer les accommodements à offrir aux étudiants et d'offrir des services de soutien est intégré aux Services aux étudiants (SAÉ) et se nomme le Soutien aux étudiants en situation de handicap (SESH). Il s'agit également de l'unité qui recevra les dossiers des étudiants ayant accepté de transmettre leurs informations dans le cadre du projet Interordres. Que ce soit pour une simple consultation ou pour obtenir un accommodement pour un examen, le SESH est la ressource à utiliser. Étant donné la hausse très forte de la demande, il sera très important, dans un avenir rapproché, que les ressources du SESH soient augmentées. C'est pourquoi la FAÉCUM travaillera à l'obtention d'enveloppes bonifiées du ministère pour un tel service. Le Bureau de l'aide financière (BAF) peut également, en collaboration avec le SESH, s'avèrer une ressource importante pour les ESH qui ont des besoins financiers. En effet, certaines mesures sont incluses dans le programme d'aide financière aux études (AFE) pour les ESH. Ces mesures sont variées et permettent, par exemple, la conversion des prêts en bourses, des allocations pour besoins particuliers ou de considérer l'étudiant comme étant réputé à temps plein (permet à un étudiant inscrit à moins de 12 crédits pour un trimestre d'être reconnu comme inscrit à temps plein). Malheureusement, comme les handicaps émergents ne sont pas reconnus officiellement par l'AFE, le processus pour l'obtention de ce soutien financier est ardue et implique une procédure nouvelle pour chaque nouveau cas.

Évidemment, la FAÉCUM travaillera à obtenir, pour les ESH émergents, une meilleure reconnaissance de leurs besoins et à la simplification de la procédure afin d'obtenir une aide particulière de l'AFE. Pour plus d'informations, veuillez communiquer avec la coordonnatrice aux affaires universitaires, Joanie Martineau, à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

Pour plus d'informations, veuillez consulter les liens suivants :

Bureau de soutien aux étudiants en situation de handicap: http://www.bsesh.umontreal.ca/index.htm
Bureau d'aide financière de l'UdeM : http://www.baf.umontreal.ca/
Aide financière aux études - site gouvernemental: 
http://www.afe.gouv.qc.ca/fr/autresProgrammes/allocationsBesoinsAdultes.asp