Ça va aller

En 2015-2016, la Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAÉCUM), en collaboration avec le Centre de santé et de consultation psychologique (CSCP) et le Vice-rectorat aux affaires étudiantes et aux études (VRAÉÉ) de l’Université de Montréal, ont mené la campagne « Ça va ? », une vaste enquête sur la santé psychologique étudiante à l’UdeM. Plus de 10 000 répondants et répondantes ont participé à l’enquête, et les conclusions étaient très inquiétantes.

75 % des étudiantes et des étudiants ont mentionné vouloir améliorer l’état de leur santé psychologique, et 22 % de la population étudiante de l’Université de Montréal rapportait des symptômes de dépression suffisamment sérieux pour être pris en charge immédiatement. 

L’enquête faisait aussi état des principaux facteurs prédicteurs de la santé psychologique étudiante sur lesquels il est possible d’agir à titre préventif. Tant au premier cycle qu’aux cycles supérieurs, les variables les plus récurrentes sont le sentiment de solitude, la mauvaise alimentation et l’insatisfaction quant à la qualité de son sommeil.

Depuis 2017, la FAÉCUM collabore avec une équipe d’intervention de doctorants et de doctorantes en psychologie du travail et des organisations de l’Université de Montréal afin d’accompagner les associations étudiantes dans l’élaboration et la mise en place de plans d’action visant à améliorer la santé psychologique de leurs membres.

Cette année, devant les résultats alarmants de l’enquête « Ça va? », et à la demande des associations étudiantes membres, la FAÉCUM, toujours en collaboration avec le CSCP et le VRAÉÉ, a lancé, le 4 février 2019, une nouvelle campagne : Ça va aller

Cette campagne vise à sensibiliser la communauté universitaire aux enjeux de santé psychologique à l’Université de Montréal – notamment en travaillant à démystifier les tabous entourant la santé psychologique –, et à promouvoir, auprès des associations étudiantes, et des étudiantes et des étudiants, les ressources en santé psychologique disponibles non seulement sur le campus, mais aussi à l’extérieur. Axée sur l’implication de tous et de toutes, cette campagne invitera le campus à se plonger dans un climat de bienveillance.

 

Parce que c’est un devoir collectif d’agir et de s’épauler mutuellement.

Parce que si on s’y met tous et toutes ensemble, nous pouvons aider à améliorer la santé psychologique des étudiants et des étudiantes de l’UdeM.

 

Pour en savoir plus au sujet de la campagne ou pour connaître les ressources qui sont à ta disposition, visite cavaaller.ca.

 

#ÇaVaAller

 

LE MANIFESTE

Ça va aller, c’est d’abord comprendre que 75 % de la communauté étudiante souhaite aller mieux. Ça veut dire que ça touche tout le monde. D’une façon ou d’une autre. Toi, tes proches, tes collègues.

Ça va aller, c’est prendre conscience que la détresse est partout, sous différentes formes. Que l’isolement empire les choses. C’est pour ça qu’il faut se serrer les coudes, ses parler, s’informer, s’écouter pour pouvoir prendre soin de soi et des autres.

Ça va aller, c’est l’engagement commun de faire avancer les choses. La promesse de se donner un campus qui soutient chaque personne qui s’y trouve.

Ça va aller, c’est mobiliser toute la communauté universitaire dans le but commun de faire de la santé psychologique notre priorité.

Ça va aller, c’est une prise de conscience, mais aussi une prise d’action. Par des rencontres, des conseils, des ressources, des nouvelles façons de faire, nous nous engageons à tout mettre en place pour améliorer la santé psychologique de notre monde.

Si tout le monde embarque, oui, ça va aller.

 

Revue de presse 

>> McEvoy, Julien. 04 février 2019. "L'UdeM lance une vaste campagne de sensibilisation pour briser l'isolement étudiant". Ici Radio-Canada. 

>> Drainville, Bernard. 04 février 2019. "UdeM: UDM: selon un sondage, 75 % des étudiants souhaitent améliorer leur santé mentale". L'actualité à son meilleur !

>> Lasalle, Martin. 04 février 2019. "Ça va aller: une campagne pour inciter les étudiants à prendre soin de leur santé psychologique". UdeM Nouvelles.

>> Ouellette-Vézina, Henri. 04 février 2019. "UdeM: une campagne pour s'attaquer à la détresse psychologique étudiante". Journal Métro.

>> NVL sur V Télé. 04 février 2019. "Ça va aller pour sensibiliser" (min 8:44). Noovo.ca.

>> TVA Nouvelles. 06 février 2019. "L'UdeM tend la main aux étudiants en détresse psychologique". tvanouvelles.ca.

 

Pour plus d'informations

>> Sommaire des résultats de l'enquête sur la santé psychologique étudiantes

>> Enquête sur la santé psychologique étudiante à l'Université de Montréal et les principaux facteurs qui y sont liés

>> Enquête sur l'utilisation étudiante des services de santé psychologique à l'Université de Montréal

1 mise à jour publiée

654 pages vues

0 commentaire